Je veille sur vous [ édition du 6 octobre ]
Par Marie Eve Berlinger

Je veille sur vous [ édition du 6 octobre ]

6 octobre 2011

In memoriam

Steve Jobs n’est plus. 56 ans. Grand penseur. Grand visionnaire. Il est pass√© de l’autre c√īt√© comme tant d’autres pourtant. Et quand vous avez vu des proches fermer les yeux pour ¬ęl’ailleurs¬Ľ que des paroles comme celle-ci vous touchent directement droit au coeur¬†Ô£Ņ.

‚ÄúRemembering that I‚Äôll be dead soon is the most important tool I‚Äôve ever encountered to help me make the big choices in life. Because almost everything – all pride, all fear of embarrassment or failure ‚Äď these things just fall away in the face of death, leaving only what is truly important. Remembering that you are going to die is the best way I know to avoid the trap of thinking you have something to lose. You are already naked. There is no reason not to follow your heart.‚ÄĚ

+++

FNC + Dr. Julien

Tir√© du Communiqu√© :¬†Le 17 octobre prochain, le¬†Festival du nouveau cin√©ma¬†verra le coup d’envoi de¬†Robot Heart Stories, dans le cadre des ateliers multim√©dias pour enfants les P’tits Loups et en collaboration avec la Fondation du Dr Julien. En effet, ce mois d’octobre, deux classes d’√©l√®ves de milieux vuln√©rables, une √† Montr√©al et une autre √† Los Angeles, participent √† Robot Heart Stories, un projet d’apprentissage par l’exp√©rience d’une dur√©e de 10 jours. Figurant dans la section comp√©titive d’Ňďuvres interactives du FNC Lab et s’appuyant sur la narration transm√©dia, cette exp√©rience cr√©ative se conclura √† Los Angeles le 28 octobre, √† l’occasion des journ√©es DIY DAYS √† UCLA, un √©v√©nement qui c√©l√®bre le libre acc√®s √† l’information, l’√©ducation, et l’art du conte au 21√®me si√®cle.

La suite

Pour un support financier sur IndiGogo, c’est par¬†ici¬†

Vestel TV

Les appareils offrant l’option de se connecter au protocole P2P existent d√©j√† depuis quelque temps, par contre, lorsqu’un fabricant offre un √©cran t√©l√© enti√®rement d√©di√© √† cette pratique, cela donne VESTEL TV. C’est la premi√®re t√©l√©vision fonctionnant directement avec le protocole P2P (le streaming). Pr√©sent√© lors du IFA show dernier √† berlin, cet √©cran ne passera pas inaper√ßu.

√áa me fait penser √† l’inoubliable Gavin Mc Garry de Jumpwire Media au MIPTV qui nous avait donn√© cette pr√©sentation :

Aviary

Connaissez-vous ce site? Moi, il m’a sauv√© la vie √† quelques reprises par le pass√©. C’est un petit bijou qui nous permet d’√©diter des photos, de cr√©er de la musique, de faire du montage audio, des mark-up d’images, de faire des effets visuels, alouette. Id√©al lorsque vous n’avez pas encore achet√© la derni√®re suite CS d’adobe.


The Wall Machine

Comment simuler une belle conversation murale ¬ę√† la Facebook¬Ľ. Tr√®s facile d’utilisation et vous pouvez vraiment l’adapter comme bon vous semble autant avec les espaces textes qu’avec les photos. Id√©al pour une carte d’anniversaire. Laissez aller votre imagination.

Voici comment

CRTC
R√©sultats de la collecte de renseignements sur les services de programmation par contournement. C’est par ici.
Twitter et le mod√®le de revenu…

Derni√®rement, je lisais sur le fait que l’entreprise Twitter, ¬†totalisant pr√®s de 100 millions d’utilisateurs, se cherchait encore et toujours un mod√®le de revenu. Et pourtant…C’est tr√®s √©trange d’avoir le gros bout du b√Ęton et de ne pas savoir quoi faire avec…Je dis le b√Ęton car c’est la meilleure image que j’aie…Twitter est pour moi un bat de baseball. Il y a le contenu (la balle) et la cible (le b√Ęton). Derri√®re ces deux objets, des joueurs, cela va de soi.¬†Si le contenu √©tant la balle, elle sert √† rejoindre une cible. Mais si cette cible peut relayer la balle encore plus loin (ce qui est le but), c’est qu’elle va se retrouver soit dans le champ, soit dans les estrades, soit par un catcheur qui va la relancer √† son tour. La balle est faite pour graviter et se faire attraper. Fin de la m√©taphore.

Prenons le fait que la TV + Twitter = Gagnant (twivage pour ne pas nommer la vraie¬†appellation¬†d’origine non contr√īl√©e)

Voici ma pr√©misse : Z’avez d√©j√† tweeter avec le hashtag des Oscars? Avez-vous souffert de strabisme comme moi et avez abandonn√© l’exp√©rience? Bon, on se comprend. Lorsqu’un hashtag (mot-clic en fran√ßais) fonctionne √† la planche (surtout lorsque la diffusion est intercontinentale), il est tr√®s difficile de suivre, voire impossible les commentaires de tout le monde. Par contre, la communaut√© au Qu√©bec s’est franchement bien d√©brouill√©e en lan√ßant l’id√©e aux Tweeteux de prendre #OscarQC comme mot-clic. De cette mani√®re, on exclut probablement tout ceux qui ¬†ne connaissent pas La petite vie, vous voyez? D√®s lors, la lecture des commentaires est plus¬†famili√®re. ¬†Je ne dis pas que les commentaires des autres langues ne sont pas pertinents, je parle ici de la possibilit√© de trier l’information. Tout cela √©tant une question de choix. L’un n’emp√™che pas l’autre. Pour revenir √† mon point, pour la premi√®re fois, j’ai vu au haut de ma colonne Tweetdeck des #Oscars, ¬†une fen√™tre en en-t√™te r√©serv√©e au diffuseur ABC . Cette fen√™tre disait : ¬ęstay tune¬Ľ pour ci ou pour √ßa. Et √©trangement, je n’ai pas senti d’indignation de la part des gens ni de moi-m√™me. Pourquoi? Selon moi, √ßa avait tout simplement sa place et ce n’√©tait pas trop d√©rangeant.. Je me suis dit : h√© bien voil√† un exemple de mod√®le. Mais on dirait qu’il n’est pas exploit√© √† fond pour des raisons que j’ignorent.

Par contre, quelques entreprises voient grand dont Buzz Paradise¬†qui a l’intention de capitaliser sur leurs influenceurs pour nous envoyer des tweets commerciaux… Arfwwwwwwwww. Je sais pas trop…Perso, je me dis qu’√† moins d’√™tre friands de rabais chez Pizza Chose ou de faire de l’Extreme Couponing (qui me semble √™tre tr√®s culturel chez nos voisins du Sud), je ne vois pas comment les gens peuvent √™tre ouvert √† √ßa. ET JE PEUX ME TROMPER d’accord? √áa reste mon avis. Et de mon c√īt√©, lorsque je vois qu’une personne sur twitter se sert de sa personne pour me vendre des rabais au spa, je ¬ęunfollow¬Ľ tout de suite. Je trouve √ßa¬†irrespectueux¬†d’abord pour la personne qui le fait.

Par contre, de ce que je comprends des communaut√©s Web ci et l√†, c’est que c’est un m√©dia qui a commenc√© par le bas, c’es-√†-dire par la population et par un geek).

Ce n’est pas comme un m√©dia qui s’est incrust√© dans nos vie par une soci√©t√© d’√Čtat ou par un major priv√©. Non, c’est un outil qui s’est tranquillement construit avec une population qui avait comme but principal de vouloir communiquer, chercher (et trouver par la suite car il a bien fallu cr√©er du contenu pour r√©pondre aux demandes de recherche) et partager. √Ä partir ce constat (que je n’invente pas), si j’√©tais Twitter, je ne ferais pas payer les utilisateurs mais bien les m√©dias. Quand je dis payer c’est bien au sens propre comme au sens relativement subtil come Buzz Paradise le propose. A contrario, un qui a bien compris de comment rendre utile et mesurable les exp√©riences transm√©dia voire intermedia est¬†SEEVIBES.

Alors je me dis que ceux qui devraient ¬ępayer¬Ľ devraient √™tre ceux √† qui √ßa profite en terme de cote d’√©coute. (Je ne me fais pas d’amis ic, j’en suis consciente, mais depuis quand la publicit√© est-elle devenue gratuite?). Je pense qu’il est trop tard pour faire payer les hashtag aux diffuseurs et aussi parce qu’ils sont souvent invent√©s par la communaut√© (de moins en moins par contre). Donc, √† mon sens, il faut offrir aux diffuseurs ou au autres m√©dias des widgets ou fonctions sp√©cifiques √† leur contenu accessible par twitter. Je vais essayer d’√™tre plus clair. Par exemple : j’√©coute les #G√©meaux √† la tv et sur Tweetdeck et je n’ai pas envie de voir toux ceux qui en parlent avec ce mot-clic sur Twitter, alors Radio-Canada pourrait me donner l’option de masquer ceux que je n’ai pas ¬ęfollow√©¬Ľ de mon propre gr√©? Peut-on penser √† localiser les commentaires des Tweets des Enfants de la t√©l√©? Je sais que √ßa va int√©resser qu’une parcelle de la population, mais tout √ßa pour r√©sumer l’id√©e que Twitter est de la donn√©e qualitative pure et dure (qui peut devenir quantitatif avec l’agr√©gation de widgets) et qu’elle peut servir soit pour le diffuseur soit pour le ou la curieuse qui veut vivre une exp√©rience de salon √©tendue. Les id√©es lanc√©es sont tr√®s sommaires et je n’ai pas test√© leur viabilit√©. Mais me semble qu’il y aurait quelque chose √† faire avec √ßa et √ßa serait profitable pour les deux parties : la balle et le bat mais les deux doivent avoir envie de jouer.

* D’ailleurs, je me pose cette question : les diffuseurs payaient-ils leur grille horaire dans les TV Hebdo?

Class√© dans:R√©fl√©xion, Veille Tagged: Aviary, √©dition audio, √©dition de photos, BitTorrent, Buzz paradise, Cannes, CS Adobe, Dr Julien, Extreme couponing, FNC, Gavin McGarry, IFA show, La petite vie, Les p’tits loups, MIPTV, P2P, Robot heart stories, Seevibes, Steve Jobs, streaming, The Wall Machine, TV Hebdo, twivage, Vestel tv

Laisser une réponse


Imprimer
Espace Infusion, de l'idee au projet

NOTRE mission:

- Espace Infusion est le service-conseil de L'inis spécialisé dans le Transmédia.
- Promoteur de talent et incubateur d'idées.
- Facilitateur entre les producteurs de contenus traditionnels et le milieu des médias interactifs.

CONTACT

301, boul. de Maisonneuve Est, bureau 356
Montréal (Québec) H2X 1K1
T 514 285 1840
F 514 285 1953
info@espaceinfusion.org

SUIVEZ-NOUS



espace infusion

 


  • Liens

  • trait